top of page

Sandrine

Je n'ai pas commencé le yoga parce que je cherchais une révélation spirituelle. Ni parce que je cherchais une pratique holistique liant corps, âme et esprit. Je ne cherchais pas le bien-être physique, ni une pratique d'entretien pour prendre "soin de mon corps".

J'ai commencé le yoga à un moment où ma vie paraissait tellement compliquée que je n'ai pas eu le choix. Il fallait que je fasse quelque chose pour me prendre en main.

On ne peut pas décider de ce que la vie nous amène mais on peut changer la manière dont on interagit avec le monde.

Le yoga m'a ouvert au sens profond de la vie, à l'interdépendance du vivant, à la présence de la conscience.

 

Le yoga donne du sens quand, au-delà d'un moyen, il devient un état d'union: union au vivant, à l'autre et à son propre esprit.

image-17-10-21-07-21.jpeg
bottom of page